Un agriculteur alsacien réalise la plus grande installation solaire intégrées en Europe

11 09 2008


C’est au moins en Europe, le plus grand parc photovoltaique intégrée avec ses 36.000 m2 de panneaux faisant en même temps office de toiture pour un batiment agricole. Jean-Luc Westphal, agriculteur à Weinbourg, dans le Bas -Rhin a ainsi apporté sa pierre au développement du solaire en France. Un exemple à suivre dans la deuxième agreiculture du monde.Cette installation va autoriser la production annuelle de 4,5 Mégawatts d’électricité, de quoi alimenter une ville de 4.000 habitants.





Le Crédit Mutuel se paye un gros groupe de presse

25 06 2008

Le Crédit Mutuel a pris vendredi 27 juin, une part majoritaire dans le groupe de presse Est-Bourgogne-Rhône-Alpes (Ebra), premier groupe de presse quotidienne régionale.

A travers ce groupe, la banque détiendra 8 quotidiens régionaux qui représentent 1,1 million de journaux vendus dans 23 départements de l’Est et du Sud-Est pour 3 à 4 millions de lecteurs.

Cers 8 titres sont : L’Est Républicain (Nancy), Les Dernières Nouvelles d’Alsace (Strasbourg), La Liberté de l’Est (Epinal), Le Journal de la Haute-Marne (Chaumont) à 50%, Le Progrès (Lyon), Le Dauphiné Libéré (Grenoble), Le Bien Public (Dijon) et Le Journal de Saône-et-Loire (Chalon sur Saône).

S’ajoutent à ce groupe le journal L’Alsace et Le Républicain Lorrain, dont le Crédit Mutuel possède déjà respectivement 80% et 100% du capital.





Enfin, une maison certifiée « basse consommation » en France

25 06 2008

Si la loi Grenelle 1 est voté, tous les logements neufs devront être être certifiés « basse consommation », avec un seuil maximal de 50 kilowatts / heures / mètre carré et par an à compter de la fin 2012. Certains particuliers n’ont pas attendu que nos politiques commencent enfin à intégrer la problématique énergétique dans l’habitat. De telles réalisations sont d’ores et déjà une réalité en Allemagne et en Suisse, notamment, mais également dans bien d’autres pays.

En France, aucune habitations n’étaient certifiées « basse consommation » jusqu’à présent. C’est désormais le cas avec la première maison certifié « Basse consommation » située dans le billage de Sand, près de Benfeld, en Alsace.

La première maison basse consommation en France

Cette maison ne devrait pas consommer plus de 38 kilowatts / heure / mètre carré / an (un unité de mesure bien compliquée il faut bien reconnaître).

Les performances thermiques de cette maison basse consommation permettent à ses futurs occupants d’estimer leur budget chauffage et eau chaude à 240 € par an, soit une moyenne de 20 € mensuels pour 158 m2 habitables dans une région ou les hivers sont pourtant rudes.

Côté émissions de CO2, la maison se classe dans la catégorie d’excellence sur l’étiquette énergie avec seulement 3 kg de CO2 par m2 et par an.





50 % de passagers en plus en 1 an pour le TGV Est.

8 06 2008

La nouvelle ligne TGV-Est, inaugurée il y a un an, a vu sa fréquentation bondir de 48,5 % par rapport à l’ancienne ligne Corail Paris-Strasbourg selonj la SNCF. Onze millions de passagers ont utilisé la ligne la plus rapide de France, qui relie désormais Paris à Strasbourg en 2 h 19, contre un peu plus de 4 h auparavant. « Notre objectif de 11,5 millions de passagers sera atteint l’année prochaine, avec un an d’avance », a annoncé la directrice de la branche longue distance de la SNCF.

Entre l’Alsace et Paris, la part de marché du train par rapport à l’avion est passée de 30 % à 70 %. Sur l’ensemble de la ligne, le taux d’occupation moyen est de 70 % contre 75 % sur les autres lignes TGV, ce qui atteste encore de marges de progressions possibles. Quant aux prix du billet, ils ont également cru de quelques 70% selon les syndicats, ce que la SNCF évite de rappeler.





Strabourg, le club le plus punk de tous les temps

26 05 2008

No future, born to loose… Le Racing Club de Strasbourg est un véritable club punk dont les valeurs et le fonctionnement sont comme un pied de nez aux clichés qu’on accorde souvent complaisamment à l’Alsace : stabilité, amour du travail bien fait, tranquilité etc.

RSC

A croire que ce club est allergique à la sérénité. La valse des entraîneurs y est une spécialité ancestrale quand ce n’est pas celle des présidents qui prend la relève comme en 2006 avec 6 têtes différentes qui se sont succédées parfois très brièvement au cours de l’année 2006. Il s’agit évidemment d’un record qui n’est pas plus près de tombe que celui des 13 buts de Just Fontaine en phase finale de la coupe du monde.

L’autre record, c’est évidemment celui des 11 défaites consécutives au plus haut niveau soit la plus longue série de l’après guerre. Et encore, cette série est en cours ! Le jour ou le RCS remontera en ligue 1 (et ce n’est peut-être pas pour tout de suite), il suffira au Racing d’encaisser 2 petites défaites pour faire tomber le record absolu qui date des années 1933-1934 !

Au moins l’ère des escrocs, trafiquants de joueurs et autres managers psychopathes comme il en est passé quelques-uns au club au tournant des années 2000 semble révolue. Maigre consolation qui ne doit pas faire oublier que le seul titre de champion du RCS fut l’œuvre d’un entraîneur lui-même assez bien classé au palmarès des grand psychotiques du foot (oui je vous reparlerais un jour de Gilbert Gress).

On qualifie souvent Strasbourg de Marseille de l’est pour son instabilité mais afin que cette comparaison ne soit pas réductrice, il faudrait l’appeler le PSG de l’est pour son gros potentiel comique.

Au moins peut-on se consoler en voyant pour une fois le staff en place confirmé même si la nomination de Joey Starr comme président et de Eric Cantona comme entraîneur collerait mieux à son image

Cette saison encore le Racing Club de Strasbourg à cultivé ses paradoxes habituels qui le voient régulièrement au fil des saisons battre les gros poids lourds du championnat pour mieux distribuer des points à des cadors comme Sochaux, Auxerre, Caen ou Nice. En pleine déperdition, les Strasbourgeois se sont pourtant fait voler la victoire par Lyon avant de manquer de peu de faire tomber Marseille au Vélodrome lors de la dernière journée.

Pour les masochistes, il existe heureusement l’excellent dite Racingstub qui traite l’actualité du club avec humour et autodérision. Je ne peux que vous inviter à découvrir le premier volet de leur rétrospective d’une saison cauchemardesque :http://www.racingstub.com/page.php?page=news&id=2949

Mais tel un grand cadavre de punk à la renverse, laissé pour mort dans sa flaque de vomi après un fin de soirée fatalement arrosée, tel le rock’n’roll dont on annonce toujours la fin pour mieux le voir ressusciter, le Racing relèvera la tête et repartira de plus belle après sa gueule de bois. Le club reste malgré tout l’un des clubs historiquement les plus réguliers au haut niveau derrière Sochaux, Metz et Nantes. Il peut par ailleurs compter sur un centre de formation en plein boom, habitué depuis 3 ans aux phases finales de la coupe Gambardella qu’il a remporté en 2007. Le club sera maintenant obligé de leur faire confiance étant donné le déficit qui l’étrangle.

Des gueules de bois, le vieux punk strasbourgeois en a connu bien d’autres et l’amour de toute une région lui est acquis, lui qui tourne si obstinément le dos aux valeurs de sa région et porte au pinacle l’irrégularité et les coups de théâtre.





Alsace: délinquence en baisse en 2007

11 04 2008

La préfecture du Bas Rhin a enregistré 4 155 actes de délinquance en 2007 soit 17,64 % de moins qu’en 2006. Si les cambriolages ont augmenté de 2,12 %, la délinquance de proximité et les vols d’automobiles ont diminué respectivement de 25,32 % et de 24,09 %. En Alsace, la police et la gendarmerie ont également constaté une baisse, avec 6 937 faits, soit 13,73 % de moins qu’à la même période en 2007.

Source: 20 minutes





Le maire de Strasbourg pour un eurodistrict sur l’exemple de Washington D.C.

19 03 2008

Nouvellement élu maire de Strasbourg, Roland Ries a annoncé qu’il allait tenter avec les maires des villes allemandes voisines (Kehl notamment) de créer un « vrai eurodistrict » extraterritorial sur l’exemple de Washington D.C., aux Etats-Unis. Le district de la capitale fédérale des Etats-Unis ne constitue formellement pas un des cinquante Etats américains.

« J’ai le projet fort de créer un vrai eurodistrict, un district européen à statut juridique et fiscal particulier qui accueillerait de grandes institutions européennes et les sièges sociaux de grands groupes européens« , a-t-il expliqué lors d’un point presse consacré aux projets de la nouvelle majorité socialiste. Il n’est pas sûr que le projet aboutisse et soit accepté par Paris et Berlin, a-t-il convenu, tout en estimant que « la bataille vaut la peine d’être menée ». Nul doute que le projet risque de faire grincer de dents du coté des politiciens souverainistes (y compris dans sa famille), des autorités centrales françaises et peut-être aussi outre-Rhin. La grande diversité des statuts des collectivités territoriales américaines n’est en effet pas de mise en Europe, surtout en France où la tradition centralisatrice est très puissante. Mais on peut lui souhaiter bonne chance car l’enjeu est de taille pour la capitale alsacienne. Cet eurodistrict est sans doute une condition pour que les institutions européennes ne soient pas toutes regroupées à terme à Bruxelles.

Source: AFP